La première église de Billancourt – 1834

Le baron de Gourcuff qui, depuis 1825, fait la promotion de son « nouveau village de Billancourt » se doit d’y bâtir une chapelle pour attirer de nouveaux résidents. Il la fera construire à ses frais en 1834, sur son terrain, sur l’actuelle place de Bir-Hakeim. Il faut la deviner entre l’actuelle allée Emile Pouget et la rue Nationale. Elle sera dédiée à l’Immaculée Conception et bénie le 15 août de la même année. Elle accueillera des messes chaque dimanche. Le 6 juin 1859 est créée la paroisse de Billancourt. La chapelle devient alors église paroissiale en 1860, placée sous la direction de l’énergique abbé Joseph Gentil qui l’agrandira aux dimensions d’une vraie église.

L’ancienne église de l’Immaculée Conception de Billancourt
La rue d’Issy allait jusqu’à la place de l’église.
Et la rue Nationale était plus verdoyante qu’aujourd’hui
Localisation de l'ancienne église
Localisation de l’ancienne église, place Bir-Hakeim, au bout de la rue Nationale.
Aujourd’hui, place Bir-Hakeim, on y trouve un bâtiment moderne, au dessus d’un Monop’

Elle a été abondamment photographiée au début du XXème siècle. On peut remarquer deux périodes : sur certaines photos le fronton possède des motifs crénelés et est surmonté d’une croix. Ces photos sont les plus récentes.

Penel-Beaufin raconte, en 1905 l’histoire de cette église avec beaucoup de détails. Je vous encourage à vous y plonger. On y trouvera également la description détaillée de l’intérieur.

Les 3 mars 1942, 14 avril 1943 et 15 septembre 1943,  des centaines de bombardiers anglais et américains déversent leur chargement de mort sur Billancourt. L’objectif est la destruction de l’usine Renault, sous direction allemande. Ils feront 1300 morts. Située près de l’usine, la première église de l’Immaculée Conception de Billancourt, est éventrée. Une bombe a fait voler en éclats le bas-côté donnant sur la rue Nationale. La nef est ouverte à l’air libre :

Eglise Immaculée Conception détruite bombardements 1942-1943
Le bas-côté détruit par les bombardements
Eglise Immaculée Conception détruite bombardements 1942-1943
L’église après déblaiement des principaux gravats.

Une fois le choc passé et les avions partis, le curé entre dans son église pour constater les dégâts. Malgré la violence de l’explosion, le grand crucifix et la statue de Sainte Thérèse sont intacts !

Eglise Immaculée Conception détruite bombardements 1942-1943
Le grand crucifix et la statue de Sainte -Thérèse restent intacts (vue de l’intérieur vers la rue Nationale)

L’église ne sera jamais reconstruite. Elle était, de toute façon, trop petite. On choisira de rebâtir une autre église ailleurs et, non, ce ne sera pas l’église actuelle, rue du Dôme. Ce sera une église en bois.

5 Replies to “La première église de Billancourt – 1834”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s