La résurrection de la ferme de Billancourt

Après plusieurs mois de travail, le Village de Billancourt a l’immense plaisir de vous dévoiler enfin notre grande ferme monastique de Billancourt ! Souvenez-vous, il y a tout juste un an, personne n’avait la moindre idée de ce à quoi elle ressemblait.

Reconstituée en 3D sur la base de descriptions détaillées par des architectes experts en 1762, 1773 et 1782 et un plan de masse de 1770, documents conservés aux archives de Boulogne-Billancourt. C’est la ferme de Billancourt telle qu’elle existait avant la révolution française, avant Gourcuff, avant Renault, avant aujourd’hui.

En cette année 1782, Louis XVI n’a plus que 11 ans à vivre, la France est engagée dans la guerre d’indépendance des Etats-Unis contre l’Angleterre et le peuple français gronde, écrasé par les impôts.

Le propriétaire de la ferme est Jean-Pierre de Joantho Dujean, sieur de Mignabure, écuyer, conseiller secrétaire du roi en la chancellerie. Il est également trésorier receveur et payeur des rentes de l’hôtel de Ville de Paris. L’abbaye de Saint-Victor n’est plus propriétaire depuis 10 ans, mais continue de percevoir des redevances.

Seul bâtiment de la plaine de Billancourt depuis 1150, c’est le domaine le plus vaste que Boulogne-Billancourt ait jamais connu. La reconstitution des bâtiments est fidèle à la fenêtre près. Songez qu’on sait même dans quel état étaient les serrures de chaque porte !

Annoncé en octobre, ce travail de reconstitution a, en réalité, débuté au mois d’août, le temps de s’assurer de la faisabilité du projet, de trouver les conseils nécessaires, de rassembler les ressources documentaires utiles, de maîtriser les outils de modélisation dont nous avions besoin pour notre entreprise.

Comparaison 1782 vs aujourd’hui. (faire glisser le curseur)

Merci à Judith Förstel, conservatrice du patrimoine de la région Ile-de-France et spécialiste du moyen-âge, de nous avoir accompagné et conseillé dans cette longue reconstitution. Merci également au archives de Boulogne-Billancourt de nous avoir ouvert leurs portes malgré les difficultés sanitaires que nous traversons. Merci enfin à un boulonnais inconnu, Serge Madoré, qui a patiemment regroupé, transcrit en bon français, et légué aux archives, il y a 10 ans, tous ces documents tirés des archives nationales et sans lesquels la ferme de Billancourt serait restée dans l’oubli. Il est maintenant décédé. Il aurait sûrement été heureux de voir cette reconstitution.

Le Village de Billancourt est fier d’avoir pu contribuer à redonner vie à notre patrimoine oublié, à la mémoire de notre ville. Notre ferme est le témoin de la période la plus ancienne et la plus longue de son histoire, sa période agricole.

Pourquoi ne pas avoir reconstitué la ferme du moyen âge ? Parce que nous ne disposons pas à ce jour d’informations suffisantes pour le faire. Peut-être un jour ?

Aujourd’hui, nous ne vous présentons qu’une visite générale. Ce n’est pas fini, nous vous inviterons à visiter les différentes parties de la ferme, la grange, les communs, le logis et les jardins. Nous vous raconterons son histoire et ses intrigues, les gens qui y habitaient et qui y travaillaient, les animaux qu’on y élevait et ses cultures.

Bref, nous allons lui redonner vie.

Le plan de masse de 1770 et un extrait du tableau de Vauzelle :

1770 plan de masse & tableau de Vauzelle

Les trois comptes-rendus de visite:

2 Replies to “La résurrection de la ferme de Billancourt”

  1. Madame, Monsieur,
    c’est avec plaisir que je découvre cette ferme , où mon arrière grand-mère a vécu en 1911.Je cherche des informations sur son lieu de naissance pour connaître ses ancêtres mais impossible à trouver avec le peu de renseignements que j’ai …Elle s’appelait HANTZ Marie Célina , âgée de 31 ans à la naissance de son fils Coulon Geoges né à Paris en 1911,mais domiciliée à la ferme ….Les archives regroupent les villes de Boulogne -Billancourt et je n’arrive pas trouver uniquement celles de billancourt…
    Si vous pouvez m’aider dans cette impasse, je vous en serai reconnaissante
    VILLETTE Sylvie

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour votre message. La ferme de Billancourt a disparu vers 1900. Etes-vous sûre que c’était celle-ci ? Il y avait aussi la ferme Delaguepiere, dans le quartier, et d’autres fermes plus petites.
      Les archives de Billancourt sont à Boulogne-Billancourt. Avez-vous essayé d’entrer en contact avec eux?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s