La petite maison Art nouveau du boulevard Jean-Jaurès

C’est une petite maison du Boulevard Jean-Jaurès, vers le pont de Billancourt. On la remarque à peine tant elle essaye de se faire discrète, coincée et en retrait, entre deux immeubles, derrière ses grilles noires. Vous êtes sûrement passé devant de nombreuses fois sans la remarquer. Et pourtant elle a une histoire à raconter.

Construite en 1905 par l’architecte Ch. Lefèvre, elle est connue le nom de « maison Dupont« , du nom du maître d’œuvre, Ph. Dupont. Elle est blottie au 272, entre un restaurant japonais et la boutique « Jean-Jacques » de vêtements pour homme. Elle n’a pas grand chose de remarquable, au premier abord, si ce n’est ce large arc de cercle en briques qui lui fait comme un grand sourcil, au-dessus de la porte d’entrée.

Face 272 boulevard Jean Jaurès
Le 272, boulevard Jean Jaurès, en 2021. Photo : le Village de Billancourt.

Et pourtant, regardez bien : La grille tarabiscotée, le motif au-dessus de la porte, les détails qui encadrent les fenêtres traduisent le souci d’allier le fonctionnel avec le décoratif dans le style « art nouveau ».

Grille 272 boulevard Jean Jaurès
La grille. Les panneaux occultants sont tardifs. Photo : le Village de Billancourt.
Deco 272 boulevard Jean Jaurès
Photo : le Village de Billancourt.
272 boulevard Jean Jaurès
Le numéro est placé dans une forme évoquant, curieusement, un cintre.
Source : le Village de Billancourt
Fenêtre 272 boulevard Jean Jaurès
Encadrements de fenêtre en grès de Billancourt. Source : le Village de Billancourt

Ces céramiques en grès flammé sont l’œuvre de la fabrique Gentil & Bourdet, située également à Billancourt, au 189 rue du Vieux Pont de Sèvres. Gentil & Boudet ont habillé nombre de bâtiments à l’époque, comme l’opéra de Nancy, le siège de la Société Générale, boulevard des Italiens, ou l’immeuble de la Dépêche du Midi à Toulouse (il faudra qu’on en parle).

Publicité Gentil et Bourdet
Publicité Gentil et Bourdet

La maison Dupont connut son moment de gloire lorsqu’elle figura dans le journal d’architecture « l’habitation pratique » en 1906, avec une belle planche en couleurs.

L'habitation pratique 1906 maison Dupont
La maison Dupont. Source : l’Habitation Pratique 1906

Le rédacteur de l’article la concevait comme une « maison à loyer ». Elle devait, selon lui, assurer au banlieusard un certain confort contre un prix modique par « une recherche attentive de matériaux, par leur emploi judicieux ».

La prochaine fois que vous passez devant le 272, jetez-lui un regard, mais pas trop appuyé, elle est timide.

Voir plus de détails sur le blog « Paseos Art nouveau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s