Les plus grandes glacières d’Europe, à Billancourt

Connaissez-vous le « parc des Glacières » ? Et l' »école des Glacières », rue de Clamart ? … mais c’était quoi ces glacières, au juste ?

Les glacières étaient, à l’origine, des entrepôts souvent souterrains où on stockait la glace l’hiver pour la redistribuer le reste de l’année. En été, on allait la chercher loin, sur les glaciers des Alpes. Au XIXème siècle, avec la mécanisation, on fabrique de la glace toute l’année et en grandes quantités pour la restauration, notamment.

La Compagnie Générale de Glace Hygiénique est fondée la même année que Renault, en 1898. Elle bâtit son usine à Billancourt, en 1899 au 45 rue de Meudon, sur le site du parc des Glacières actuel sur un terrain de 22.800 mètres carrés. L’imposant bâtiment est flanqué d’une cheminée de 50 mètres de haut. de l’autre côté de la rue, 4.700 m² sont réservés pour les écuries.

Parc des Glacières 2020
Les glacières avant-après, depuis la rue de Meudon, à côté de la patinoire. Le village de Billancourt

C’était la plus importante usine d’Europe, conçue pour produire 440 tonnes de glace par jour et d’en stocker 40.000, suffisamment pour approvisionner toute la ville de Paris.

En 1905, la puissance des machines s’élève à 1.670 chevaux-vapeur en trois machines à vapeur de type Corliss. Le procédé utilise l’ammoniaque anhydre. Ces trois machines fabriquent, par compression puis détente du gaz ammoniaque, 240 à 300 tonnes de glace par jour (360 au maximum). La livraison de la glace est assurée par un effectif de 150 à 200 chevaux et 125 à 150 cochers ! L’usine n’emploie que 50 ouvriers en été et 30 en hiver.

La société a trois succursales à Paris, quai de Grenelle notamment, et d’autres à Saint Denis et à Vaucresson.

Plan Glacières
Localisation des glacières.

L’entreprise fut transformée en Société Nouvelle des Glacières de Paris en 1936. La glace coûtait alors 12 francs les 100 kg.

Gravement endommagée par les bombardements alliés de 1942 et 1943 qui visaient les usines Renault, elle fut revendue et reconstruite, mais pour peu de temps.

On la voit ici en 1950. Elle approvisionnait alors en glace la nouvelle patinoire, construite juste en face.

L’usine a disparu avant 1976, le congélateur l’avait rendue obsolète. Qui s’en souvient encore ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :