Les bombardements de la seconde guerre mondiale

Ce 8 mai 2020, où nous commémorons la victoire sur le nazisme, est l’occasion de rappeler que Billancourt paya un lourd tribut pour cette victoire. En témoignent ces photographies terribles prises par les bombardiers eux-mêmes. Il visaient l’usine Renault qui, sous contrôle ennemi, fabriquait pour l’armée allemande. Ils firent près de 1300 victimes.

Les 3 mars 1942, 14 avril 1943 et 15 septembre 1943,  des centaines de bombardiers anglais et américains déversent leurs bombes sur Billancourt. Sont durement touchés, entre autres, le premier hôpital Ambroise Paré (proche du Pont de Sèvres), l’église, les glacières, le métro du Pont de Sèvres, le cours Sévigné, et nombre d’habitations. Et bien sûr l’usine elle-même qui sera détruite à 80%.

Le premier bombardement a lieu le 3 mars 1942 de 21h à 23h, par la Bomber Command de la RAF . Sur la photo ci-dessous on reconnait l’île Seguin au milieu des fusées éclairantes et des panaches de bombes (numéros).

Boulogne-Billancourt,_Royal_Air_Force_Bomber_Command,_1942
Photo de la Royal Air Force Bomber Command, 1942

Le dimanche 4 avril 1943 c’est au tour de la 8ème Air Force américaine de lancer un raid de 88 appareils qui larguent 250 tonnes de bombes en un seul passage à 400 m d’altitude, en pleine journée. Toutes le bombes ne tombent pas sur Billancourt.

Bombardement de Billancourt en 1943
Photo du bombardement de Billancourt en 1943.  Pas toujours précis. (National Archives and Records Administration, College Park, Maryland, US Air Force Photo Collection, World War II Collection, RG 343-FH, Box 79).
Carte Bombardement de Billancourt 4 avril 1943
Carte du bombardement de Billancourt le 4 avril 1943, établie par les américains

Les récits des survivants publiés dans les journaux font froid dans le dos : Un garçon de café se trouvait derrière son bar devant lequel était accoudés une demi-douzaine de personnes. Une bombe éclate. Les clients et le bar se retrouvent dans la cave. Le garçon de café s’enfuit, indemne. Six hommes étaient sur le quai lorsqu’ils sont propulsés au milieu de la Seine par le souffle d’une explosion. Deux maisons sont comme coupées au couteau, laissant voir l’intérieur des pièces intact, les tableaux au mur, le couvert mis pour le dîner.

Et puis des moments plus touchants comme cette jeune fille de 12 ans qui raconte avoir vu une bombe le nez dans une poubelle et les ailerons sortant à l’extérieur. Cette bombe qui n’avait pas explosé avait été désamorcée par les pompiers qui avaient jugé bon de la jeter simplement ….à la poubelle.

Les actualités françaises de l’époque ont relaté le bombardement de 1942, vu de Vichy.

Voir cet article intéressant à lire pour en savoir plus.

3 Replies to “Les bombardements de la seconde guerre mondiale”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s